Update lecture #6: Un si petit oiseau de Marie Pavlenko

– Mais…

Martin regarde Abi. Il a un air sérieux que sa fille lui voir rarement.

Vraiment sérieux.

– Il n’y a pas de « mais » , ne te pose pas de question, si tu tergiverses, la peur l’emportera. Dis lui oui. Fonce. Coince-toi. Voilà ce que j’en pense. On n’a qu’une vie , mon pruneau, il est temps que tu vives la tienne.

Résumé:

Après un accident de voiture qui l’a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d’avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu’on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l’amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre.

Mon avis:

J’avais beaucoup entendu parlé de ce livre et des romans de Marie Pavlenko, principalement en bien. Et je n’ai pas du tout été déçu de ma lecture. J’ai dévoré se livre en même pas 24h.

Cette histoire est celle d’Abi, une jeune fille de 20 ans, victime d’un accident de voiture et qui à perdu son bras… et sa vie, ses amis, ses rêves. On va donc la suivre tout au long du récit dans sa reconstruction, dans l’acceptation de sa nouvelle vie, ce qui va être un long chemin et dans la recherche d’un nouveau but à sa vie.

On rentre tout de suite dans le roman et l’on s’attache à tous les personnages. A Abi bien sûr en partageant avec elle son chemin vers la vie et l’avenir mais aussi aux personnages plus secondaires, comme la tante fofolle Coline et le père d’Abi qui font tout pour lui redonner le sourire. Tout comme la mère d’Abi qui met sa vie entre parenthèse car elle s’en veut de ne pas être à la place de sa fille ou encore à sa sœur que l’accident à aussi affecté.

Un accident touche la victime mais également tout son entourage proche et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a traité le sujet en faisant intervenir tous les membres de sa famille afin de comprendre le ressentit de chacun, afin de comprendre comment chacun vit ce drame. Les relations entre les personnages sont très bien traitées et même si on entrevoit une petite romance au début de l’histoire, celle-ci n’est pas le centre du roman ce que j’ai apprécié.

Cette lecture m’as énormément donné envie de lire le premier roman de l’autrice, Je suis ton soleil, paru avant celui-ci.

A bientôt pour de nouvelles lectures 🙂

Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s