Update lecture #8: Entre ciel et mer de Karina Halle

Je repense à ce qu’elle m’avait dit, enroulée dans mon k-way. Je crois que je désire des choses que je n’obtiendrai jamais. Je veux donner un sens à ma vie, et pourtant, parfois je crois que j’ai trop peur pour vivre pleinement.

Moi, c’est de ne pas vivre dont j’ai peur.

On se complète.

Résumé:

Joshua Miles, à peine plus de vingt ans, vit chez sa mère, accumule les petits boulots sans avenir et tourne en rond, jusqu’à ce qu’il rencontre Gemma Blackburn, une étrangère pleine de vie, débarquée de Nouvelle-Zélande. 

Ce qui débute comme une aventure sans lendemain, va rapidement constituer un véritable tournant dans la vie de Josh. 

Incapable de se sortir Gemma de l’esprit, il décide sur un coup de tête, de partir la retrouver en Nouvelle-Zélande, avec pour tout viatique un sac-à-dos, un peu d’argent et le nom de Gemma sur un bout de papier. 

Gemma, entichée elle-aussi, l’embarque pour un voyage-éclair autour de ce pays magnifique, durant lequel Josh va s’ouvrir à la vie, au plaisir, à l’amour, et aux chagrins d’amour qui vont de pair. 

Parce que lorsque l’amour vous embarque, il arrive qu’il ne vous lâche plus, même si vous savez pertinemment que vous devez lui dire adieu.

Mon avis:

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire et je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages. Il y à beaucoup de longueurs et l’histoire n’avance pas vraiment. La seule chose qui rend la lecture interessante est la description des paysages qu’ils rencontre au fur et à mesure de leur road trip. 

Mais en ce qui concerne l’histoire entre Gemma et Josh, je n’y ai pas vraiment adhéré comme je peut le faire habituellement avec d’autres romances. Je suis passé à côté de leur histoire et j’ai bien faillit abandonner ma lecture à plusieurs reprises.

Les scène de sexe notamment tombent, selon moi, souvent des moments où il n’y en as pas besoin et jusqu’à la moitié du roman on a l’impression que nos personnages ne pensent qu’à ça et qu’ils n’ont pas réellement envie de découvrir l’autre en dehors de cet aspect. 

En conclusion vous l’aurez compris ce ne fut pas la romance du siècle. 

A bientôt pour de nouvelles lectures 🙂

Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s